La fonction essentielle des poumons est de permettre les échanges entre l’air et le sang. En cas d’essoufflement d’origine pulmonaire, la cause peut être une zone de poumon qui ne reçoit plus d’air, de sang ou les deux.

La scintigraphie pulmonaire va permettre d’orienter le médecin sur l’origine de cet essoufflement et tout particulièrement de recherche une embolie pulmonaire (causée par des caillots de sang bouchant les artères des poumons).

Elle peut être prescrite aussi avant une intervention d’ablation partielle de poumon, afin de s’assurer que le poumon restant pourra assurer une fonction respiratoire suffisante.

Quelques exemples d'examens

Scintigraphie normale (imagerie planaire)
Scintigraphie normale (tomoscintigraphie de perfusion fusionnée au scanner)
Quantifications pulmonaires relatives (bilan pré-opératoire d'un nodule pulmonaire- tomoscintigraphie de perfusion couplée au scanner
Embolie pulmonaire sous-segmentaire (tomoscintigraphie de perfusion couplée au scanner)

Eléments à apporter le jour de votre examen:

Votre préparation à l'examen

Temps total à prévoir sur place : environ 1h.

Prise en charge de l'examen

L’ examen est intégralement pris en charge par la Sécurité Sociale.

Accueil physique au secrétariat.
Constitution de votre dossier administratif.

Il vous sera demandé de respirer un gaz légèrement radioactif, qui permettra d'étudier la ventilation de vos poumons. Cette étape est indolore et sans risque allergique.

  • Acquisition des images dans la gamma-caméra en position allongée sur le dos, qui tourne autour de votre thorax.
  • Vous pouvez respirer normalement. Il est important de ne pas bouger durant l'acquisition.
  • Durée: environ 10 minutes

Injection directement sur le lit d'examen de la gamma-caméra d'un radiopharmaceutique dans une veine de coude qui va permettre d'étudier la perfusion de vos poumons immédiatement après.

  • Nouvelle acquisition des images dans la gamma-caméra en position allongée sur le dos, qui tourne autour de votre thorax.
  • Vous pouvez respirer normalement. Il est important de ne pas bouger durant l'acquisition.
  • Durée : environ 10 minutes

La qualité des images doit être contrôlée par le médecin nucléaire responsable de l’examen avant votre départ.
Vous pouvez si vous le désirez rencontrer le médecin pour une explication des résultats obtenus.
Les images et le compte rendu sont transmis au médecin ayant prescrit l'examen.

Si cet examen est réalisé dans le cadre de la recherche en urgence d'une embolie pulmonaire et que celle-ci s'avère positive, une prise en charge hospitalière pourra être organisée avec votre accord, en coordination avec le médecin prescripteur de l'examen.

Vous pouvez manger et reprendre vos activités normales. 
Afin d’accélérer l’élimination naturelle du radiopharmaceutique, il vous est recommandé de boire abondamment et d’uriner fréquemment. Pendant les heures qui suivront votre sortie du service, vous serez susceptibles de délivrer vous-même, à vos proches et votre entourage, de très faibles doses de rayonnements qui ne présentent aucun risque. Aucune mesure d’éviction particulière n’est recommandée pour l’entourage, y compris les enfants et les femmes enceintes.
Certains lieux comportent des détecteurs de radioactivité (aéroports, installations nucléaires…) que vous pouvez déclencher parfois plusieurs jours après l’examen. Un certificat indiquant l’élément radioactif qui vous a été administré peut vous être fourni sur demande.